29 juillet 2007

J'avais deux chats...

HPIM0149Il n'y a pas si longtemps j'avais imprudemment écris ici que l'histoire de Filou était une histoire qui se terminait bien. Mais Dieu dans sa grande humilité m'a rappelé un peu brutalement que rien n'est éternel, même pas la vie des petits chats.

Pendant 6 mois, 6 petits mois, j'ai eu 2 chats. Il y a à peine 2 semaines, Filou s'en est allé, nous laissant tous seuls, Kero et moi. Une vilaine cardiomyopathie a eu raison de lui. De la peine, beaucoup de peine et des regrets : si seulement on lui avait fait les bons examens avant, si seulement on avait pris sa maladie à temps... Mais je sais que ce n'est que l'astuce qu'à trouver mon cerveau pour me faire croire que c'était pas que la fatalité.
Certains trouveront outrancier de parler comme ça de la perte d'un simple chat. Je le vois dans les yeux de certaines de mes collègues qui n'ont jamais eu d'animaux. Mais ce n'était pas un simple chat. C'était mon petit chat, ma petite belette, mon p'tit gris..... Et je ne peux m'empêcher de penser à tout ce qu'on a partagé et pire encore ce qu'on a pas eu le temps de partager.
Toute peine est légitime. On ne mesure pas son chagrin à l'aune de celui des autres.

Posté par Skat à 20:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur J'avais deux chats...

    Les chats! Superebes!

    Comme je vous comprends et comme je partage votre amour pour nos amis félidés.

    Posté par Chris-Tian Vidal, 02 juin 2008 à 23:31 | | Répondre
  • :(

    Il n'y a rien d'outrancier, on aime nos bêbêtes à poils, et puis c'est tout. Aucun chat n'est "simple", ni aucun chien, hamster, perroquet,etc, car ils partagent plusieurs années de nos vies, et nous laissent démunis quand ils ne sont plus là.

    Posté par Galac', 31 juillet 2007 à 21:21 | | Répondre
  • Merci à toi Galac'. Je sais que tu comprends.

    Posté par Skat, 01 août 2007 à 21:48 | | Répondre
  • Je n'avais pas vidé le cache de mon Firefox, qui me donnait toujours ton blog pas réactualisé, et c'est avec tristesse sincére que je découvre aujourd'hui ce texte un peu daté.

    Pareil que Mumuse. Un chat, un chien, un être vivant qu'on aime, rien n'est négligeable, et la peine de les perdre est bien réelle.
    Je pense souvent, même si ca peut paraitre con à certains, à Max, à Groseille, à Caramel, à Daisy, ma première chienne.

    J'arrive un peu aprés la guerre, mais je pense à toi.
    Bisous

    Posté par Falconhill, 08 août 2007 à 14:14 | | Répondre
  • Je te remercie, Faucon.

    Posté par Skat, 09 août 2007 à 21:55 | | Répondre
Nouveau commentaire